jeudi 17 avril 2008

L'effet papillon"




Au début des années 1960, Edward Lorenz météorlogiste américain, alors qu'il s'interroge sur la difficulté de prédire avec précision l'évolution de la météo, abouti à la théorie dite "du chaos", qui a révolutionné la science bien au-delà de son champ de recherche.

Depuis les travaux de Newton, on pensait pouvoir prédire avec précision l'évolution d'un système donné en connaissant ses conditions initiales et les forces qui s'y appliquent. Edward Lorenz a prouvé que de toutes petites variations entre deux situations initiales pouvaient engendrer, au bout d'un certain temps, des situations finales très éloignées. Au XIXe siècle, le mathématicien français Henri Poincaré l'avait pressenti, mais avait été incapable de le démontrer, faute de calculateurs capables de réaliser des millions, voire des milliards d'opérations.

En 1972, Lorenz publie un article scientifique au titre saugrenu : "Prévisibilité, le battement d'aile d'un papillon au Mexique peut-il provoquer une tornade au Texas ?" Cette publication est restée célèbre sous le nom "d'effet papillon". Ces découvertes on eu des implications dans la plupart des domaines scientifiques.

De nombreux scientifiques ont vu dans les travaux de Lorenz, la troisième révolution scientifique du XXe siècle après celle de la relativité et de la mécanique quantique.

Edward Lorenz est décédé aujourd'hui, mercredi 16 avril à Cambridge.

Aucun commentaire: