vendredi 18 avril 2008

Haïku : l'art de saisir l'instant présent



Pour apprendre à se poser et à goûter le flux de la vie, le Japon nous a déjà offert le zen, l'ikebana ou la calligraphie. Le haïku est une forme poétique très codifiée, à forte composante symbolique, et dont la paternité est attribuée à Bashö (1644-1694).
Le haïku tire son origine du tanka, terme de poésie traditionnelle japonaise. Il s'agit d'un poème extrêmement bref visant à dire l'évanescence des choses. Encore appelé haïkaï (ou hokku sont nom d'origine), ce poème comporte traditionnellement 17 mores écrits verticalement.

Selon le poète japonais Matsuo Bashô (1644-1694) la pratique du haïku favorise 4 grandes qualités :
Sabi : la simplicité et la conscience du temps qui passe et qui altère les choses et les êtres.
Shôri : la capacité à suggérer l'amour des choses humbles
Hosomi : la découverte de la beauté du quotidien
Karumi : l'humour qui allège la gravité des choses...

Haïku
Le dîner terminé
dans le bol
un grain
Jim Norton

Un haïku
bien rond
comme une larme

Elle bêche
ses chats en sphinx
autour d'elle
Clod'ania

Aucun commentaire: