mercredi 15 octobre 2008

Glenn Murcutt...

Glenn Murcutt est né à Londres en 1936, au hasard d’un voyage de ses parents, mais a passé sa petite enfance en Nouvelle-Guinée, où son père, Arthur, est chercheur d’or et a construit de ses mains sa propre bicoque. De retour en Australie, après le déclenchement des hostilités par les Japonais, celui-ci devient promoteur et constructeur à Sydney et initie son fils aussi bien à la psychanalyse de Jung qu’à l’architecture moderniste de Mies van der Rohe. Glenn doit à son père de savoir prendre la mesure de toutes choses. A sa manière, c’est un artisan. Travaillant seul du projet à sa réalisation, cela depuis qu’il a fondé son bureau en 1969. Cette manière de travailler permet à Murcutt de se pencher sur chaque cas en s’accordant le temps nécessaire. Ses croquis montrent à quel point il est attentif à l’ensoleillement, à l’orientation des vents, à la fréquence des pluies, à l’implantation de la végétation.
Glenn Murcutt a, par exemple, un faible pour la tôle ondulée, qui étire les lignes. Ses bâtiments épousent les ondulations des landes ou, parmi les arbres, semblent avoir poussé avec eux. « Ils touchent la terre avec légèreté », lui ont dit des Aborigènes. Ils respirent avec elles. Des parois pivotent ou basculent. Et même quand les éléments se déchaînent, ses constructions s’en font les comparses. Il suffit de noter comment ses descentes d’eau pluviale complètent le cachet et l’harmonie de ses réalisations.
Source : aaroots

Aucun commentaire:

Géométrie sacrée...

La géométrie est un langage universel qui traverse l’espace et le temps et s’enrichit avec l’évolution humaine. Elle est mouvante, vi...