vendredi 21 mars 2008

De Bagdad à Babylone

L'ultime pillage de Babylone ( musée archéologique de Bagdad)

On l'apercevait à des kilomètre à la ronde. Plantée sur le sable au bord de l'Euphrate, Babylone, située à 90 kilomètres de Bagdad, était cernée par de luxuriants jardins en terrasses et par d'épaisses murailles crénelées, hérissées de dizaines de tours. Huit portes monumentales, ornées de décors permettaient d'y pénétrer.
Dominant l'ensemble, du haut de ses 90 mètres, se dressait la fameuse tour de Babel, dédiée à Mardouk, le principal Dieu du panthéon Babylonien.
Considérées comme le centre de l'univers, elle était surmontée de deux énormes cornes d'or.


Cette démesure à largement contribué à forger le mythe de Babylone, ainsi que le nom même de la ville, signifiant la "Porte des Dieux". La cité, fondée au IIIe millénaire avant notre ère, prit son essor sous le règne d'Hammourabi. Nabuchodonosor II en fit une capitale d'Empire, haut lieu intellectuel et culturel de l'Orient.
Sa splendeur fut telle qu'elle ne cessa d'attiser les convoitises.
Babylone : Exposition à découvrir au musée du Louvre jusqu'au 2 juin 2008

Aucun commentaire: