mercredi 5 mars 2008

Conte Chinois


Un emprereur avisé voulait choisir en qualité de Premier ministre le plus sage de ses sujets. Après des semaines d'épreuves très difficiles, il ne resta plus que trois concurrents. L'empereur s'adressa solennellement à eux :
"Voici la dernière épreuve, l'ultime défi, dit-il. Vous serez tous trois enfermés dans une pièce sans fenêtres. La porte sera munie d'une serrure extrêmement compliquée et terriblement solide. Le premier qui réussira à sortir sera l'élu."
Deux postulants, qui étaient fort savants et renommés pour leurs grandes connaissances, se plongèrent aussitôt dans des calculs ardus, alignant d'interminables colonnes de chiffres, traçant des schèmas complexes, ébauchant des diagrammes hermétiques. De temps à autre, ils se levaient, examinaient la serrure d'un air pensif, et retournaient à leurs travaux tout en soupirant.
Pendant ce temps, le troisième, assis sur une chaise, ne faisait rien. Il méditait. Tout à coup, il se leva, se dirigea vers la porte, tourna la poignée, ouvrit la porte, et s'en alla.

Aucun commentaire: